Journée d’hommage à Salomon RESNIK – 18-11-2017

Salomon RESNIK

Samedi 18 novembre 2017

Amphithéâtre MOREL, Hôpital Sainte-Anne

 

 

Journée Hommage
Sous le parrainage de l’Association Franco-Argentine de Psychiatrie et de Santé Mentale
et de la Société Internationale d’Histoire de la Psychiatrie et de la Psychanalyse.
Avec le concours du Centre Hospitalier Sainte-Anne.

En présence de Mme Ana TAQUINI RESNIK

Photo Valeria Anzolin

Demande d’inscription : hommage.resnik@gmail.com

 

Programme de la journée:

9h00 Accueil des participants

9h30 Ouverture 1 – Pr Pierre DELION, Salomon, le maître, l’ami.

9h50 Elisabeth ROUDINESCO, Retour d’Argentine.

10h10 Pr Albert CICCONE, La fonction paternelle, nouvelles perspectives. Aviva COHEN, L’empreinte de l’enfance.

11h00 Pause

11h30 Bianca LECHEVALLIER, Les Mots gelés. Louis EDY, Rencontre avec Salomon RESNIK en institution et en groupe. Serge STOLERU, Le rêve de Freud.(avec la participation d’Emilie CHESNAIS)

12h50 Buffet argentin

14h10 Ouverture 2 – Pr Pierre DELION

14h20 Pr René KAËS, Héberger le multiple et le fragmentaire. A propos de la groupalité psychique. Pr Claudine BLANCHARD-LAVILLE, Une clinique « démonstrative ». Maurice BORGEL, Avec Salomon RESNIK l’effort pour continuer à penser dans un groupe de patients psychotiques.

15h40 Pause

16h10 Dominique THOURET, La fête des tentes, fête de la traversée et de la reconnaissance. Julien BUFNOIR, Une transmission de Rêve.

17h00 Conclusion – Martin RECA

17h15 Cocktail

 

Lettre d’inscription

Honoris Causa

Le 14 mars dernier, la Southern Connecticut State University a décerné le Doctorat Honoris Causa au

Dr. Juan-David Nasio.

Le bureau de l’Association Franco-Argentine de Psychiatrie et de Santé Mentale, dont le Dr Nasio est membre d’honneur de longue date, salue cette distinction.

 

Présentation du livre « Vers une ethnopsychiatrie mexicaine » – 9 septembre 2016

Les éditions l’Harmattan et la Coordination France Amérique Latine en Psychiatrie (COFALP) ont le plaisir de vous inviter à la présentation du livre:

« Vers une ethnopsychiatrie mexicaine »

par Sergio Javier Villaseñor Bayardo

« Il n’est pas surprenant, même si cela peut paraître paradoxal, que lorsque mon ami Sergio Javier Villaseñor Bayardo entreprend d’écrire une thèse sur l’ethnopsychiatrie, il vienne à Paris sous la direction du Professeur Christian Duverger, directeur d’études à l’EHESS. 

Ce livre nous offre un panorama de l’ethnopsychiatrie, avec une approche ethno-psychiatrie de la médecine nahua et une présentation de celle-ci telle qu’elle est actuellement pratiquée dans la région du Alto Balsas par divers thérapeutes traditionnels, avec un glossaire nahuatl-français et une abondante bibliographie où figurent trois de mes textes traduits au Mexique ainsi que les actes de différents colloque franco-mexicains. 

Je ne peux que me réjouir de voir publier dans une collection dont la diffusion auprès du public est plus importante que celle habituellement réservée à des thèses universitaires l’intégralité de ce texte qui, pour parler comme Fray Bernardino de Sahagun, fera mieux connaître à ses lecteurs « las cosas de la nueva España ». 

Dr. Jean GARRABE

Président d’honneur de l’évolution psychiatrique

Profesor honorario de la universidad de Guadalajara

Paris, février 2016.

Vendredi 9 septembre à 19h30, à l’Hôpital Sainte-Anne

Pavillon Henri Roussel, amphithéâtre Morel

1 rue Cabanis, 75014 – PARIS

Le plan vigipirate étant toujours en cours, une pièce d’identité peut vous être demandée à l’entrée de l’hôpital

Nouveau document

L’Association Franco Argentine de Psychiatrie et de Santé Mentale a le plaisir de vous annoncer la parution du premier numéro de

« Nouveau Document »

 

« S’il fallait résumer, nous dirions que « nouveau document » est tout à la fois l’ambition d’une aventure littéraire dans l’objet qu’elle construit et l’histoire qu’elle raconte, une collection dédiée à des figures de la recherche au sens large, et une association défendant une conception de l’édition en sciences humaines fondée sur un échange avec les champs de l’art, du graphisme et du design éditorial. »

« La collection « nouveau document » a été développée en une série de rapprochements, avec pour objectif l’émergence de points de vue originaux, la production d’une pensée, et d’une écriture parcourant plusieurs disciplines se rencontrant finalement peu. Aux frontières des sciences humaines, de la psychanalyse, de la psychologie, de l’anthropologie, de l’ethnologie associées aux questions de la typographie, du design graphique, de l’art contemporain, et du design éditorial, « nouveau document » est une collection d’ouvrages, résultat de dialogues exigeants et entretenus entre individualités variées issues de champs de références différents. Dès lors il s’agit, en toute subjectivité, de proposer un avis, d’apporter notre contribution en faisant abstraction de ce qui sépare ces disciplines ; en analysant leurs similitudes, leurs essences, ou bien encore ce qui les transcende. »

 

« Ce premier numéro – en tant que partie d’un objet éditorial plus vaste – marque le début d’un parcours. Pour cet opus, « nouveau document » porte son regard sur la psychanalyse en tant que composante des sciences humaines. Une introduction à la collection qui se justifie en tant que point de départ d’une pensée qui s’extrait peu à peu de soi-même pour aller vers l’autre, pour opérer un glissement progressif de l’intra-psychique vers le social, de l’intérieur en tant qu’unité vers un extérieur multiple. Enrique Pichon-Rivière, psychanalyste et psychiatre et Géza Róheim, anthropologue et psychanalyste témoignent de cette dynamique d’ouverture et se rejoignent sur un terrain commun : celui d’avoir déplacé ou tenté de déplacer les limites de la psychanalyse. L’alliance de ces deux figures E. P.-R.  /  G. R. – que ce soit par contraste ou effet de ressemblance – nous informe avec plus de clarté sur des époques, des influences, sur des courants et pratiques qui ont traversé la psychanalyse. De Budapest à Buenos Aires, de Genève à New York, de l’ île Normanby à la province du Chaco, de l’anthropologie à la psychanalyse en passant par la psychologie sociale, des Chants de Maldoror au totémisme australien, ce premier élément de la collection  nouveau document  propose donc un voyage nécessairement subjectif à travers la vie et l’œuvre de deux auteurs majeurs des Sciences Humaines. »

 

Pour en savoir plus sur « Nouveau Document »:

http://nouveaudocument.fr/